Le lien entre Les Sabres du Paradis de Lesley Blanch et Dune de Frank Herbert?   

De plus en plus d’articles sur le lien entre Les Sabres du Paradis et Dune apparaissent en ligne. Les adaptations cinématographiques permettent de faire connaître un livre à un public plus large et de pousser ses ventes. Il ne fait aucun doute que Dune se vend très bien. Mais qu’en est-il des livres basés sur d’autres livres qui étaient célèbres à l’époque où ils ont été écrits et publiés pour la première fois?

Les Sabres du Paradis de Lesley Blanch a été publié en 1960 et Dune de Frank Herbert en 1965. Lesley Blanch était, à l’époque, une célébrité des deux côtés de l’Atlantique. Elle éditait des scénarios pour le grand réalisateur hollywoodien George Cukor pendant qu’elle écrivait ce livre, dont certaines scènes sont de drames de haute voltage. Aujourd’hui, un demi siècle plus tard, Lesley Blanch est une femme de l’ombre, souvent oubliée ou bien même  ignorée du grand public.

Les Sabres du Paradis est l’histoire de deux mondes (deux religions, deux sociétés, deux continents) qui se sont soudainement juxtaposés, alors que la Tchétchénie luttait pour conserver son indépendance face à la Russie tsariste du XIXe siècle.  

Will Collins commence son article L’histoire secrète de Dune pour la Los Angeles Review of Books en soulignant que “Dune de Frank Herbert est un classique de la science-fiction en partie parce que c’est un pastiche étonnant. S’inspirant du mouvement écologiste naissant aux États-Unis au milieu du siècle, du féodalisme européen, de la politique pétrolière du Moyen-Orient et du bouddhisme zen, Herbert a créé un univers à la fois exotique et familier. Le succès du livre n’est pas entièrement dû à des emprunts inspirés, mais une grande partie de la richesse et de la profondeur du futur imaginé par Herbert, nourride fanatisme religieux et d’intrigues aristocratiques, peut être attribuée au talent d’appropriation de son créateur . . .”

Jordan Potter, dans son article The Sabres of Paradise: Le livre qui a inspiré Dune de Frank Herbert pour le magazine Far Out, écrit: “Nous sommes tous d’accord pour dire que le livre original de Herbert était un tour de force qui a engendré un grand nombre de scénarios au cours des six dernières décennies. David Lynch, qui a réalisé la première adaptation cinématographique de Dune en 1984, et Villeneuve se sont efforcés, et ont réussi à bien des égards, à honorer l’héritage d’Herbert en tant que figure emblématique de la littérature du XXe siècle. Mais nous devons remercier un autre auteur . . .”

D’autres poursuivent dans la même veine . . . par exemple:

Critique de l’ouvrage de Tom Huddleston, Les Mondes de Dune par Dr Kennedy pour Dune Scholar qui publie des analyses accessibles et basées sur la recherche de la série Dune de Frank Herbert et d’autres sujets liés à la science-fiction.

Steve Wasserman, éditeur chez Heyday et ancien rédacteur en chef de Yale University Press, directeur éditorial de Times Books/Random House, éditeur de Hill & Wang et de The Noonday Press chez Farrar, Straus & Giroux, a écrit sur Facebook à propos de Les Sabres du Paradis quil sagit dune “histoire remarquable de résistance à lempire, dhéroïsme et de trahison, de sauvagerie et de générosité, de fanatisme religieux et d’ambition impériale.”

Roger Parkinson, blogueur et lecteur assidu, écrit: “Ceci n’est pas exactement une critique de un livre. Car il s’agit de deux livres: Les Sabres du Paradis de Lesley Blanch, et aussi Dune de Frank Herbert, parce que je m’intéresse à la relation entre les deux.”

Et un lecteur enthousiaste écrit sur Reddit, le forum communautaire américain de discussion et d’actualités sociales ou les liens les plus appréciés du moment se trouvent affichés en page:  “Frank Herbert était obsédé par une biographie peu connue intitulée Les Sabres du Paradis. Son influence transparaît dans son œuvre, et les fans de Dune devraient le savoir.

“Dune est une œuvre titanesque. Ses thèmes sont d’une ampleur grandiose : le poids de l’histoire, l’homme et le destin, l’immanence mystique, l’ethnogenèse et l’environnement, la guerre sainte et le fanatisme, la déchéance et la noblesse. Frank Herbert, avec tout le génie qu’on lui connaît, n’aurait pu réaliser une telle œuvre sans puiser dans des histoires d’hommes et de civilisations passées. L’une de ces histoires est celle de Shamil, terreur de l’Empire russe, dont Herbert s’est fortement inspiré.

“La vie de Shamil s’est déroulée sur les sommets du Daghestan et de la Tchétchénie, où un peuple de guerriers résistait à l’avancée de l’Empire russe. Leur violence désespérée a donné naissance aux guerres des Mourides, nom donné aux combattants de Shamil: des tribus musulmanes et des moines fanatiques connus sous le nom de Mourides, et leurs chefs, les Naïbs. Aucun Naïb n’a jamais été capturé vivant.

“La grande chronique des guerres de Shamil est Les Sabres du Paradis (1960) de Lesley Blanch, que Herbert a lu dans les années qui ont précédé la publication de Dune. C’est un ouvrage long et quelque peu sinueux, mais les lecteurs obsédés par Dune, comme moi, trouveront certains passages terriblement passionnants et reconnaîtront tous les aspects dont Herbert s’est inspiré dans ses propres écrits.

 “Je pourrais continuer longtemps à parler des joyaux à découvrir dans cet ouvrage! Je suis très curieux de savoir si quelqu’un d’autre l’a lu. Il s’agit d’un ouvrage de 500 pages et un grand nombre de digressions mais facile de le lire.”

 Quels sont donc les parallèles entre Dune et Les Sabres du Paradis, en gros?

La biographie de Shamyl par Lesley Blanch se concentre sur les guerres d’indépendance du Caucase, lorsque les tribus montagnardes du Daghestan et de la Tchétchénie se sont unies sous la direction charismatique de l’imam Shamyl, renforcées par le désir d’un Caucase indépendant et par leur foi religieuse. Elle plonge dans le contexte culturel et historique complexe de la région. Frank Herbert était connu pour sa construction méticuleuse du monde dans Dune, créant un univers richement détaillé avec ses propres cultures, religions et histoires.

Au XIXe siècle, la région du Caucase a été marquée par des intrigues et des conflits politiques, les différentes puissances se disputant le contrôle de la région. De même, Dune est aussi nourri de machinations politiques et de luttes de pouvoir, et se concentre particulièrement sur la politique entourant le contrôle de la planète désertique Arrakis et de sa ressource la plus précieuse, l’épice. Certains personnages de Dune peuvent avoir été influencés par la représentation de personnages historiques par Lesley Blanch.

Dune est connu pour son exploration des thèmes écologiques et environnementaux, notamment la planète désertique d’Arrakis et son écosystème fragile. Bien que Les Sabres du Paradis soit principalement axé sur les aspects historiques et culturels, Lesley Blanch se livre à des descriptions vivantes du paysage caucasien et de ses relations avec les peuples qui l’habitent.

Abdul Ivan a écrit dans le New Yorker, lors de la première publication de Les Sabres du Paradis: “Au fil des années et de la frustration du tsar, Shamyl est devenu un héros européen. Les Britanniques russophobes pardonnèrent au pilleur ses cinq femmes – dont une captive chrétienne, bien contente de son sort – et l’honorèrent en dansant la Schottische de Shamyl.” La popularité de Volodymyr Zelensky est montée en flèche en Occident, à la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie: l’histoire se répète-t-elle, quoique dans un contexte différent ?

Ces deux ouvrages sont d’une lecture passionnante. Allez y . . . n’hésitez pas !

Copyright © Estate of Lesley Blanch. All rights reserved. Enquiries: please use the contact form

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *